Une première dans son genre, notre exposition porte sur les expériences des Survivants de la Rafle des Années Soixante, qui a commencé dans les années 60 et a continué jusqu’à la fin des années 80, et au cours de laquelle des enfants étaient enlevés de leurs familles, souvent de manière forcée, placés en famille d’accueil ou adoptés par des familles non-autochtones, souvent loin de leurs communautés et, pour certains, dans d’autres pays. Développée en partenariat avec la National Indigenous Survivors of Child Welfare Network, cette Exposition innovante et qui n’est pas facile à regarder présente les témoignages de 12 Survivants autochtones de la Rafle, et met en lumière leur force et leur endurance continuelles.