Pourquoi est-ce important?

C’est important parce que les effets préjudiciables affectent encore les personnes et les familles de Premières nations, Inuites et Métisses venant de cultures bien vivantes, qui apportent une contribution vitale à la société canadienne.

C’est important parce que cela s’est passé ici, dans un pays que nous considérons le nôtre, et qui est évoqué comme un chef de file dans le monde en matière de démocratie et de droits de la personne.

C’est important parce que le régime des pensionnats est l’une des principales causes de la pauvreté, de l’itinérance, de la toxicomanie et de la violence chez les Autochtones — des effets destructeurs affligeant nos voisins, amis, et membres de nos communautés.

C’est important parce que les collectivités autochtones sont aux prises avec des niveaux de pauvreté, de maladie et d’analphabétisme comparables à ceux des pays peu développés et se perpétuant en raison de l’inaction.

C’est important parce que nous partageons ce territoire. Même si nous ne sommes pas directement responsables de ce qui est arrivé dans le passé, il reste que nous tirons profit des droits auxquels les Premières nations, les Inuits et les Métis ont dû renoncer. Quoi qu’il en soit, nous sommes responsables des actions que nous posons aujourd’hui.

Ce que vous pouvez faire

Demandez aux enseignants si ce sujet fait partie de leur contenu de cours. La Fondation autochtone de l’espoir peut fournir gratuitement des ressources pouvant aider les enseignants à transmettre les connaissances sur l’héritage laissé par les pensionnats, sur les répercussions de ce régime.

Diffusez le message — parlez aux autres. Demandez aux membres de votre famille, à vos amis ou à vos collègues ce qu’ils savent au sujet de la question des pensionnats. Dites-leur qu’ils peuvent s’informer davantage en consultant le site Web www.fondationautochtonedelespoir.ca

Faites parvenir une lettre adressée à vos représentants élus (municipal, provincial, parlementaire). Demandez-leur ce qui est fait au sujet des questions autochtones; revendiquez qu’ils fassent pression en faveur du rétablissement d’appui financier pour les initiatives de guérison communautaires afin de traiter les répercussions intergénérationnelles  des pensionnats.