La Fondation autochtone de l’espoir

 

La Fondation autochtone de l’espoir (FAE) est un organisme caritatif national fondé en 2000, dirigé par des Autochtones et dont le but est d’éduquer et de sensibiliser la population au sujet de l’histoire et des nombreuses séquelles du Régime des pensionnats. Ces séquelles comprennent les répercussions directes et continues sur les Survivants et Survivantes des Premières Nations, métis et inuits, leurs collectivités et leurs descendants. Notre mission est de favoriser, par l’éducation, des relations justes et équitables de réconciliation et de guérison pour tous les Canadiens et Canadiennes; de rehausser la sensibilisation et l’accès au riche héritage des contributions des peuples autochtones du Canada et du monde et de faire connaître l’histoire des peuples autochtones du Canada, y compris l’histoire des injustices qu’ils ont subies.

La FAE travaille en partenariat avec les peuples, les collectivités et les organisations des Premières Nations, métis et inuits et en collaboration avec les organismes fédéraux, les fondations, les établissements éducatifs et autres à l’échelle du pays afin d’élaborer du matériel éducatif et d’organiser des projets de commémoration et des initiatives de recherche qui soutiennent notre mission. Notre vision pour le Canada est que des personnes renseignées, capables et respectueuses vivent en égalité dans une relation de réconciliation mutuellement avantageuse, empathique et digne pour en arriver à un avenir meilleur pour tous les peuples et la terre. Notre mission et notre vision orientent notre travail quotidien, nos interactions avec autrui et avec tous nos partenaires.

La FAE réalise son mandat par l’entremise des activités suivantes : en travaillant en partenariat avec des Premières Nations, Inuits, et Métis ainsi que des collectivités et organismes partout au Canada, et en entreprenant des activités en matière de communications, de recherche et de politiques qui appuient la mise en place et en œuvre de programmes éducatifs et commémoratifs. Toutes ces activités se fondent sur les expériences et récits des Survivants et Survivantes des pensionnats autochtones, de leurs familles et de leurs collectivités.

Notre travail auprès des Survivants et Survivantes et des collectivités autochtones est orienté sur des principes et des lignes directrices éthiques fondées sur 1) une grande compassion envers les Survivants et Survivantes, leurs familles et collectivités et le besoin de les honorer et 2) une bonne compréhension du besoin et de l’importance de la tradition orale des Autochtones. Notre principe directeur fondamental est que le travail de la FAE doit contribuer à la santé, à la sécurité et au bien-être des Survivants et Survivantes, leurs familles et leurs collectivités tout en favorisant un processus de réconciliation au Canada.